Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Développement durable

  • Jean-Claude Schalk prêt à faire trembler Tiger Woods!

    Un dimanche ensoleillé et chaud durant le mois d'août, le 11 précisément, la journée s’annonçait propice à la détente.

    Pour nous tenir informés des nouvelles régionales, nous allions parcourir les pages du quotidien Le Progrès, jusqu'à que notre regard se pose avec stupéfaction sur un titre « Un golf neuf trous bientôt en construction sur Andrézieux-Bouthéon »(voir article ci-dessous). En bas de la page, la date du jour certifiait bien qu'on n'était pas le 1er avril.

    L'information a été confirmée par un article écrit dans l'Envol. Nous pouvons par ailleurs y lire « Après une analyse précise des données techniques, le Maire a fait le choix d'un golf neuf trous [....] ». Pourquoi LE Maire? Où sont ses adjoints notamment celui du sport qui semblerait plus apte à parler d'un projet sportif? Une fois de plus, sur un projet nous n'avons aucun témoignage des adjoints concernés. A quand la fin de cette « monarchie municipale »?

    Pour argumenter cette construction Monsieur le Maire (une nouvelle fois) déclarait que c'était un investissement « logique » dans le cadre de la politique sportive de la commune. La ville disposerait alors d'un panel d’activités encore plus large.

    Dans ce cas là, nous vous proposons de construire une arène pour pratiquer la course de chars. A notre connaissance, cette activité ne se pratique pas beaucoup dans la région contrairement au golf qui compte quand même 4 terrains autour de notre commune, Saint – Etienne, Craintillieux, Saint Romain le Puy et Savigneux.

    Alors pourquoi un investissement de 300 000 € ? N'est-il pas le moment de réduire les dépenses publiques (pas nécessaires dans ce cas-là) ou alors de les utiliser de manière plus réfléchie comme dans la sécurité, l'éducation... un domaine qui toucherait un plus grand nombre d'habitants?

    A croire que M. Schalk exige son propre terrain d’entrainement.

    La municipalité actuelle devient absolument incompréhensible et en contradiction totale entre ses projets et les démarches qu'elle a entreprises dans les années passées notamment sur le point environnemental.

    En effet le plus aberrant dans cette histoire, c'est l'incompatibilité entre un golf municipal et une municipalité qui a mis en place un Agenda 21.

    Un golf demande énormément d'entretien dès le semis du gazon.

    A partir de ce moment commence l'utilisation des engrais (azote, potassium, souffre ou encore magnésium) et des produits phytosanitaires de type herbicide tels que le loxynil, le 2.4D, le 2.4MCPA, du Dicamba ou encore le fluroxypyr qui sont des désherbant sélectifs.

    Tous cela représente une attaque à l'environnement due à ces produits toxiques ainsi qu'un coût important dû aux prix très élevés de ces produits qui sera bien évidement répercuté sur les finances de la commune. Il est tout de même précisé dans l'article que les greens seraient en gazon synthétique, mais cette surface de jeu ne concerne pas la totalité du terrain. Là aussi, aucun commentaire de l'adjoint délégué à l'environnement à ce sujet.

    Nous ne pouvons parler de l'arrosage quotidien qui devra être réalisé pour garder une couleur verdoyante au gazon. Là aussi un autre coté négatif, l'eau de l'arrosage entrainera dans le sol tous les éléments chimiques des engrais et des produits phytopharmaceutiques. Par la suite, une partie des molécules non utilisées restera stockée dans les couches du sol. Après une forte pluie, ces mêmes molécules subiront un phénomène appelé le lessivage d'un sol. Elles se retrouveront alors dans les cours d'eau voisin (étangs compris).

    Si un golf était avéré absolument nécessaire, nous aurions plutôt opté pour un golf écodurable. Ce type de terrain sportif est déjà développé en France. Il est beaucoup plus respectueux de l'écosystème et moins coûteux en entretien étant donné que l'utilisation de produits phytosanitaires est considérablement réduite voire nulle. De plus, dans ce cas, nous répondrions aux actions menées par l'Agenda 21.

    Ce constat malheureusement très « sombre » prouve une fois de plus que cette municipalité est souvent complètement décalée entre ses paroles, ses projets et ses actes alors qu'elle a comme   principal objectif, de faire passer des messages d’écocitoyenneté aux habitants.

    Monsieur le Maire avait modestement employé dans son édito du magasine municipal l'Envol de mars 2011 la célèbre citation de Martin Luther King ; « I have a dream ».

    Aujourd'hui, le premier magistrat pourrait citer l’évangéliste Saint Matthieu qui prononça ; « Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais »...

    IMG_0058.jpeg

  • Nettoyage de printemps

    photo rpj.jpeg

    Dans le cadre de la semaine nationale du développement durable, la commune d'Andrézieux-Bouthéon organisait plusieurs journées dédiées à ce thème. Le programme proposé était varié, entre conférences, films, découverte du jardin bio du château, visites guidées de la station d’épuration ou encore nettoyage du quartier de la Chapelle et des bords de Loire auquel nous avons participé.

    Motivés malgré une température avoisinant les 5°C et une pluie fine, nous nous sommes rendus à 8h30 au Complexe d'Animation des Bords de Loire pour nous voir remettre par le principal organisateur, l'adjoint à l'environnement, une paire de gants et des sacs poubelles. Tandis que le ramassage sur le quartier de la Chapelle était annulé par les organisateurs pour cause de pluie, nous sommes partis rejoindre la zone de nettoyage qui nous avait été attribuée.

    Nous avons alors entrepris avec minutie le ramassage de nombreux déchets qui jonchaient le sol et les rives du fleuve. Entre bidons d'huile de vidange, bombonnes de gaz, grilles à barbecue et nombreux emballages de nourriture, nous avons également fait la découverte de deux gros canapés dans un fossé, coincés sous des amas de déchets verts et plastiques déversés illégalement. Après avoir uni nos forces pour les remonter, nous avons ramené le premier canapé à la benne mise à disposition un peu plus loin. Le deuxième canapé bien trop lourd pour être ramené a été récupéré par les services techniques de la commune un peu plus tard. Notre secteur nettoyé, nous sommes retournés au CABL pour la collation offerte par la municipalité et pour remercier tous les « anges verts » de cette journée.

    Nous étions 121 bénévoles à avoir participé d’après l'adjoint à l'environnement malgré une nouvelle fois l’absence de Monsieur le Maire qui pourtant avait déclaré son « attachement personnel au développement durable » lors d'une réunion publique le 06 mars 2012 au Théâtre du Parc... Cependant nous pouvons saluer une des jeunes formations de l'ASF qui une fois de plus était présent à ce rendez vous, symbole de l'éco – citoyenneté. Bravo à eux.

    L'idée de ce nettoyage part d'une bonne intention écologique. Mais lors du ramassage des déchets, aucun tri n'est effectué. Un comble pour une action menée dans le cadre du développement durable! Tous les détritus sont mis dans des sacs poubelles puis jetés dans les différentes bennes disposées par la municipalité. Le verre côtoie alors le plastique, le papier, les encombrants, le bois, les métaux, les déchets dangereux...

    Autre point passable de cette journée, l'heure du début du nettoyage (8h30) est bien trop tôt. Une bonne partie des bénévoles eut terminé vers 10h30 – 11h. Nous avons donc dû patienté une heure dehors dans le froid devant le CABL avant que l'organisateur arrive à 11h30 et ouvre les portes du complexe.

    rob.jpeg

  • Tous vos sens en eveil !!!

    ATELIERS D’EVEIL AUTOUR DES 5 SENS A ANDREZIEUX-BOUTHEON

    Je  vous  propose  de m ‘accompagner  pour  une ballade  qui vous  permettra  de  stimuler  vos  5  sens, en pleine nature, à 2 pas de  la ville, bercé par le bruit des oiseaux, les rires des enfants débordés par les étendues herbeuses s’offrant à eux, dans un environnement privilégié sur les bords du dernier fleuve sauvage d’Europe : je veux bien sûr parler des bords de Loire sur la commune d’Andrézieux Bouthéon.

     Pour que tout se déroule dans les meilleures conditions nous vous listons ci dessous la liste du matériel à prévoir pour chaque atelier :

     Atelier n°1 : L’ODORAT

    1 pince à linge pour fermer vos délicates narines qui au lieu d'humer l’odeur de l'herbe fraichement coupée devront s’acclimater à l’odeur nauséabonde dégagée par la station d’épuration (fort sympathique à l’heure du repas).

     Atelier n°2 : LE TOUCHER

    Des bottes et des gants en caoutchouc afin de  faire du tri sélectif avec les monticules d’ordures déposées bien sagement au pied des poubelles  dégoulinantes de sacs par les promeneurs  du week-end (ramassés le lundi à partir de 14 h).

     Atelier n° 3 : LE GOUT

    Prévoir  un  âne pour transporter des bonbonnes d’eau afin d’alimenter votre tribu. En effet la seule et unique  fontaine située vers la toile d’araignée ne fonctionne  pas.

     Atelier n°4 : LA VUE

    Pour cet atelier à vous de voir ce dont vous aurez besoin pour imaginer que vous êtes dans un parc situé sur une commune ayant investie des milliers d’euros pour une plaquette prônant le développement durable à travers la mise en place de l’AGENDA 21.

    Mais ou sont passes les équipements?

     Atelier n°5 : L’OUIE

    Seul atelier sans matériel spécifique : les oiseaux sont encore là !

     En espérant  que ce programme correspondra à vos attentes j'espère vous retrouver très vite sur le blog pour me soumettre d’autres idées.

    lore.jpeg

  • La fête du climat à Roanne ......

    roanne.jpgFête du climat

    Samedi 31 mars, on va tous à la fête du climat !

    Samedi 31 mars, le Grand Roanne organise pour la troisième année consécutive la Fête du climat. Une grande journée festive de mobilisation pour la préservation du climat, à laquelle tous les habitants du Roannais sont invités.

    Au programme : une grande chaîne humaine et de nombreuses animations pour toute la famille : ateliers, stands, théâtre et concert.

    10h30 : rendez-vous des cyclistes participant à « Tous à vélo », devant la médiathèque, 30 avenue de Paris.

    11h : rendez-vous pour la chaîne humaine place de l’Hôtel de Ville.

    11h30 : départ de la chaîne humaine qui occupera totalement la chaussée de la rue Jean Jaurès puis empruntera la rue Charles De Gaulle jusqu’à la place Clémenceau. La chaîne humaine à laquelle se joindront les cyclistes de l’opération “Tous à vélo” sera accompagnée d’une batucada animée par La Baroufada.

    12h : apéritif offert par Grand Roanne Agglomération et pique-nique tiré du sac.

    13h-17h : stands et ateliers

    Jeu sur l’habitat éco responsable : faites des choix stratégiques pour économiser les déchets, l’eau, l’énergie, les carburants et pour protéger la biodiversité, par les associations de protection de la nature.
    Fun science : ateliers ludiques et scientifiques pour les enfants.
    Essai du véhicule de livraison électrique des Vitrines de Roanne.
    Essai des vélos électriques du Grand Roanne et jeu concours : course à vélo et quizz sur le développement durable, par les étudiants de l’université Management de projet de Roanne.
    Stand de création de maquillage bio.
    Stand sur les gestes quotidiens économes en énergie, par les Volont’airs du Plan Climat.
    Snack bar local et bio par Entrepote.
    Jeu sur l’environnement pour les enfants par le Centre socioculturel Marceau-Mulsant.
    Prévention et tri des déchets par les ambassadeurs du tri du Grand Roanne
    15h : spectacle théâtral sur l’environnement, “Miss Terre dans tous ses états”, par la Compagnie du 4, suivi d’un goûter.

     

    17h : concert de salsa et latin jazz par le Zaza