Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Taxe foncière

Taxes foncières (TF) entre 2008 et 2013

 Le 14 Octobre 2014, l’UNPI (Union nationale de la propriété immobilière) a délivré les résultats de l’Observatoire des Taxes Foncières pour la période 2008/2013.

On peut y lire en détail département par département puis commune par commune les résultats de ce rapport.

La moyenne de cette évolution est de :

  • En France :                             21,26%
  • Sur la Loire :                          21,52%
  • Andrézieux-Bouthéon :         28,74 % soit 7 points au-dessus de notre département.

 Pour information, la Loire a 327 communes sur son territoire ; et Andrézieux-Bouthéon est à la 301ème place. Bref, elle fait partie des plus mauvais élèves de notre département et de la France.

 Sur notre département, les communes ayant les plus mauvais résultats sont des petites communes rurales (Cervières, Chagnon, les Salles, Montarcher, Pavezin, Saint Priest la Prugne), et aucune d’entre elles ne rivalise en termes d’habitants et du point de vue économique avec Andrézieux-Bouthéon.

 A l’inverse parmi les communes les plus vertueuses, on peut noter Feurs (13,65%), Craintilleux, Lorette, Saint Bonnet les Oules, Firminy, Riorges, Roanne, le Chambon Feugerolles, Saint Jean Bonnefonds, Sury le Comtal.

 En ce qui concerne les communes proches avec qui nous devrions pouvoir travailler sur des projets (par exemple une médiathèque), la moyenne de l’évolution des taxes foncières est de :

  • Veauche                                 16,18%
  • Saint Just Saint Rambert       18,64%
  • Saint Galmier                         16,14%
  • Montrond les bains                19,15%
  • Bonson                                   19,22%
  • Saint Cyprien                         19,49%
  • La Fouillouse                         16,11%
  • Saint Bonnet les Oules          15,21%          

Bref, aucune de ces communes ne nous dépasse.

Pour en terminer avec les chiffres, qu’en est-il de notre ville phare à savoir Saint-Etienne ? 22,99%.

Même elle fait mieux qu’Andrézieux-Bouthéon.

Souvenez-vous de notre maire qui disait sa fierté d’être louée pour sa bonne gestion par la chambre régionale des comptes.

En effet, il est toujours plus facile de gérer une commune en ponctionnant par l’impôt ses habitants plutôt que de regarder vers les économies.

Rappelons enfin qu’Andrézieux-Bouthéon a été désignée par le ministère de la ville comme zone urbaine les plus fragiles notamment au travers de son quartier la Chapelle.

Notre ministre pointe du doigt notre commune pendant que notre maire vote des hausses d’impôts disproportionnées. Mais il est vrai qu’avec ses nombreuses indemnités, il fait partie de cette catégorie de personnes que le gouvernement qualifie de riche puisqu’il dépasse allègrement les 6000 euros par mois quand la moitié de ses concitoyens vivent dans la précarité.

Commentaires

  • bonjour,

    j'étais présent aujourd'hui au monument , je vous ai vu. c'est bien mais je n'ai pas vu Mr Panguaud qui voulait être maire. pouvez vous me répondre, il y a une rumeur sur la ville qui dit qu' il se serai fait payer ses dettes du tennis par la mairie. j ai pas voté pour vous je le regrette comme beaucoup, il faut qu'il démissionne si c est vrai. y en a marre des politiques véreux!!!!!

Les commentaires sont fermés.