Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brève sur l'édito du Maire de notre bulletin n°145 (octobre 2011)

Place à l'agenda 21 sur notre commune avec une seconde soirée de lancement après un premier tir raté le 15 juin 2010. L'edito de l'envol d'octobre nous montre le désavoeux du Maire à son adjoint au développement durable. En effet,Monsieur le Maire continue l'augmentation des coûts excessifs pour mettre en oeuvre les propositions de l'agenda 21. Il évoque également les pertes financières de l'impact de l'environnement sur le foncier industriel (40€/m²) et part à la chasse aux papillons! Il nous explique que les dépenses du plusieurs millions d'euros ont été dépensés et que c'est la faute des autres si nous avons dépensé sans compter (dans cette mandature on remarquera que nous n'avons jamais aucun chiffre précis et réel des dépenses...). Je propose que nous reprenions le problème à l'envers : pourquoi un CABL en zone inondable, pourquoi un stade de 5000 places, pourquoi des terrains de sport en bout de piste de l'aéroport, pourquoi les Terrasses ? Comme nous le dit notre maire, seul on avance plus vite......dans le mur, la preuve par les crapauds, les papillons, les dépenses et.... une hausse de nos impôts.

Aujourd'hui on nous parle de la ZAIN (zone d'activité d'interêt national) et on se pose des questions 10 à 15 ans après la déclaration d'intérêt. Encore une fois, trop d'attentisme, notre ville pourrait être le moteur auprès de nos partenaires (cf multiples divergences d'opinions avec la CCPSG) pour créer de l'emploi et de nouvelles sources de revenus pour nos concitoyens. Mais travailler ensemble ce n'est pas possible à Andrézieux-Bouthéon. Monsieur le Maire, ensemble on avance plus loin. Dans notre commune, nous vivons en autarcie. Ainsi il ne faut pas nous vendre au premier venu (fusion avec Saint-Etienne Métropole) pour masquer toutes ces erreurs de stratégie.

Un petit rappel, Monsieur le Maire, l'agenda 21 n'est pas fondé sur l'écologie mais c'est un moyen d'avenir de vire autrement pour les générations futures.

Non, Monsieur le Maire, la méthode n'est pas la bonne et notre ville à prit beaucoup de retard, ce qui va impacter notre futur. Pour atteindre le succès, il faut être convaincu soit même du bien fondé de l'agenda 21 et nous le faire partager et non nous l'imposer.

Les commentaires sont fermés.