Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • malaise économique à Saint-Etienne...

    La Jeune Chambre Economique de Saint-Etienne en danger

    La Jeune Chambre Economique de Saint-Etienne (JCESE) risque de cesser son activité faute d'adhérents, en raison de plusieurs mutations récentes et impromptues. Association apolitique, la JCE a pour vocation d'accueillir de futurs "entrepreneurs", hommes et femmes de moins de 40 ans, désirant se former à l'action dans un cadre convivial mais disposant d'une méthodologie avérée, pouvant adhérer au "credo": "la personne humaine est la plus précieuse des richesses" rappelé lors d'une prestation de serment.  Le 26/02/2010

     Il serait dommage de se priver d'un tel "laboratoire d'idées". On se rappellera que même si son origine aux Etats-Unis, dans les années 60, et si le 1er Président de la JCEF fut Yvon Chotard, cette association est, en France, plus citoyenne que libérale. Ainsi, nombre de ses initiatives ont été pérennisées:

    • Au niveau international (JCI): journée des droits de l'enfant Au niveau national (JCEF) : garde-malades à domicile, multijumelages, conseil municipal des enfants

    • Au niveau régional (JCERA): don de moelle osseuse

    • Au niveau stéphanois (JCESE ): Armeville, Dynexport, Forum de l'épargne, gaga en goguette, centre-ville piéton, comité Loire fleurie, Forum des associations, enquête sur l'impact économique de l'ASSE...

     "on ne peux que regretter l'absence de jeunes à l'initiative dans ce type de mouvement, ceci montre un malaise économique et humain sur le territoire de Saint-Etienne." Je suis un ancien "jeune chambre", sur Montbrison nous avons oeuvrer pour la foire à la brocante, l'accueil des nouveaux arrivants sur la commune de Montbrison, une action sur les droits de l'enfant, le lancement d'une commission en vue de la création d'un conseil municipal d'enfants... dans un cadre conviviale ou l'homme et la femme sont au coeur des réalisations. Je pense que dans le futur proche, une nouvelle équipe municipale sur Andrézieux Bouthéon sera  être le catalyseur du développement de l'initiative de chacun et pourquoi pas être le berceau d'une JCE LOIRE. Nous sommes à leur entière disposition pour entamer les discussions, avec notre ferme volonté de reconnaissance de leur le credo et d'indépendance politique.

  • après andrézieux bouthéon, riorges....

    Retail Park de Riorges: les opposants s'expriment.

    Même revu à la baisse (10 000 m2 au lieu de 20 000 m2), le projet du Retail Park de Riorges est rejeté en bloc en ce début d'année 2010 par les 2 chambres consulaires, les Vitrines de Roanne et la Fédération des commerçants du Roannais. Tous ne veulent pas entendre parler non plus de village de marques sur le Roannais.  Le 23/02/2010

    Pour la CCI du Roannais, il faut encourager l'implantation de nouvelles enseignes en centre-ville, et moderniser les pôles de Mably et de Riorges 1.

    Si les  projets de retails parks ont été rejetés à Andrézieux-Bouthéon et à Riorges, était-ce donc une bonne idée pour notre ville d'Andrézieux -bouthéon ?

  • Une nouvelle claque pour le maire d'andrézieux bouthéon.....

    Scot Sud Loire: voté mais pas encore appliqué

    Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Sud Loire a été approuvé, le mercredi 3 février 2010. Le but de ce schéma de cohérence territoriale // est d'unifier le mode de développement de 117 communes du département. Mais des élus de la Communauté de communes de Saint-Galmier ont voté contre...  Le 04/02/2010

     

    Un Schéma de COhérence Territoriale fixe des règles en matière de logements, de développement des zones commerciales ou d'environnement. L'objectif du Scot Loire est de pouvoir accueillir 50 000 habitants supplémentaires en 2030. Seuls 6 élus de la Communauté de communes de Saint-Galmier ont voté contre ce document. Ils voulaient ainsi exprimer leur mécontentement concernant la suppression de la zone commerciale de la Gouyonnière à Andrézieux-Bouthéon où devait voir le jour un Retail Park. Ces derniers ont d'ores et déjà annoncé qu'ils allaient saisir le tribunal administratif.

    Décidément, nous avons encore la preuve que notre commune est, "grâce" à son Maire relégué à la place de village gaulois! Aujourd'hui la donne à changer, les gros bras et les donneurs de leçon sont aux placards ! Nous sommes dans un monde complexe où seul la négociation, l'écoute sont possibles. Quand on gère, on doit se plier ,mais normalement travailler pour, à l'intérêt général. Et toute la communauté suit, tels les moutons.... soit 6 sur 117.......